vendredi 9 novembre 2012

Mes illustrations pour LES MONDES DE RALPH de Disney / My artworks for Disney's WRECK-IT RALPH + Ma Critique du Film


                                Clic droit dans nouvel onglet pour voir en + grand

Après avoir travaillé chez Disney Publishing sur Raiponce et Rebelle, voici mes illustrations réalisées pour Les Mondes de Ralph, le Disney de ce Noël.
Je continue donc de réaliser les illustrations intérieures des "chapter book" en noir et blanc (la couverture étant réalisée par d'autres artistes) et voici un florilège de quelques-unes d'entre-elles.
A noter : celle avec Ralph détruisant l'immeuble n'a pas été utilisée.

                                            Clic droit dans nouvel onglet pour voir en + grand

Vous pouvez vous procurer le "Chapter Book" qui n'est qu'en anglais, sur Amazon ICI ! ;)

                                Clic droit dans nouvel onglet pour voir en + grand

 En amont du "Chapter Book", j'ai également aidé au livre principal qui raconte l'histoire du film en couleurs (Storybook) sur 2 illustrations que j'ai dessinées et qui ont été mises en couleurs par l'équipe de Disney Publishing ; voici la comparaison avant-après ci-dessous.

                                          Clic droit dans nouvel onglet pour voir en + grand

                                          Clic droit dans nouvel onglet pour voir en + grand

 Avant d'avoir effectué tout ce travail, j'ai également été invité à réaliser quelques tests un peu + graphiques et en couleurs il y a 1 an dans le but d'illustrer un autre livre dérivé du film mais je n'ai pas été retenu cette fois-ci puisque le nombre de livres graphiques est limité et sont naturellement primés les artistes qui ont contribué au développement visuel du film. Voici ci-dessous mes essais que j'avais du exécuter en un temps record...
                                 Clic droit dans nouvel onglet pour voir en + grand

                                           Clic droit dans nouvel onglet pour voir en + grand

 Enfin, et comme d'habitude, voici une compilation de mes petits délires inspirés des personnages des (les) Mondes de Ralph qui m'avaient principalement servi d'entraînement et qui font office aujourd'hui de ce qu'on peut appeler "fan-arts".

                                Clic droit dans nouvel onglet pour voir en + grand

                                           Clic droit dans nouvel onglet pour voir en + grand

Concernant le film en lui-même, j'ai pu enfin découvrir celui-ci dans son intégralité, en VF et 3D, lors d'une projection privée cette semaine et voici ma critique personnelle dans laquelle j'évite au mieux les possibles spoilers.
 Notez qu'il est toujours très particulier pour moi de découvrir le film achevé, animé et monté à seulement quelques jours à peine de la sortie nationale, alors que je bénéficie de références depuis 1 an pour m'aider à accomplir mes commandes chez Publishing, alors que le film est en production en amont !
Imaginez donc sur quels films je planche déjà donc! ;)

Incapable d'être objectif sur un film d'animation Disney, il n'en demeure pas moins que généralement mon ressenti préalable quand je commence à illustrer un livre chez Disney Publishing sur un film qui sortira 1 an + tard est souvent le bon et il semble que le début prometteur au box-office américain de Wreck-It Ralph corrobore mon engouement depuis plusieurs mois pour ce petit délire animé qui a rapporté le week-end dernier lors de sa sortie aux Etats-Unis près de 49 M de $, devenant ainsi le meilleur démarrage pour un Disney, "coiffant" au poteau Raiponce qui avait déjà fait le très beau score inattendu de 48M de $ et quelques...

 Ainsi, depuis Volt star malgré lui, la Princesse et la Grenouille, Raiponce et quelques courts-métrages tels que Lutins d'Elite, ou le superbe Paperman projeté avant les Mondes de Ralph, il faut bien avouer que les studios Disney ont su petit à petit renouer avec leur légendaire magie tout en lui insufflant un nouveau souffle moderne et rafraîchissant.

                                      Clic droit dans nouvel onglet pour voir en + grand

 Réalisé par Rich Moore, les Mondes de Ralph propose ainsi de sortir un peu des sentiers battus avec cette histoire de méchant d'un jeu-vidéo vieux de 30 ans, exclu et méprisé par ses collègues de jeu vintage, souhaitant enfin s'affranchir de ce statut en rêvant de se voir décerner une médaille, symbole de son héroïsme, à l'instar de Félix, le gentil du jeu, reconnu et adulé.
 Notre faux-méchant de Ralph aux allures de gorille avec ses grands bras et ses gros poings, s'en va donc profiter d'une occasion inattendue en tentant sa chance dans d'autres jeux vidéos dont les univers sont reliés par une prise multiple dans un jeu d'arcade, permettant ainsi aux personnages de jeux-vidéos de se rencontrer et de communiquer quand la salle d'arcade ferme ses portes.
 Bien sûr, Ralph va alors provoquer une réaction en chaîne de grosses boulettes et rencontrer au passage une galerie de personnages tous plus charismatiques, sympathiques ou attachants les uns que les autres, notamment avec la petite Vanellope, "anomalie" informatique du jeu vidéo Sugar Rush ,avec laquelle il va nouer une amitié fraternelle forte et emplie d'émotions fortes.
 Car si le film présente un aspect complètement ludique, foisonnant de références délirantes à l'univers des jeux-vidéos, fort prisé par les "geeks", et offrant des ambiances complètement différentes selon les mondes que Ralph explore dans sa quête, il est avant tout doté d'une belle histoire très disneyienne dans le fond et n'exclue pas des moments d'une grande intensité dramatique.
 Il est donc difficile de ne pas ressentir d'empathie pour l'a-priori dure-à-cuire sergent Calhoun. Mais il est surtout impossible de ne pas s'attendrir devant le sort de Vanellope, exclue comme Ralph, et devant apprivoiser son handicap de "pixellisation", comme une allégorie subtile aux enfants atteints d'une forme d'autisme dont elle fera sa force.

                                Clic droit dans nouvel onglet pour voir en + grand

 Je n'en dirai pas plus sur ce film qu'il faut voir (et revoir!) tant les intrigues sont bien ficelées et bien dénouées à la fin, s'enchaînant sur un générique de fin qu'il faut voir jusqu'au bout, entraîné entre-autres par la chanson de Owl City qui dit tout "When can I see you again" et dont je suis accro personnellement, tout heureux que l'un de mes chanteurs préférés soit désormais associé à Disney.



 Quelques autres points forts à mes yeux avant de conclure :
. les personnages : tous attachants avec pour chacun une vraie histoire et un p'tit coup de coeur pour Felix.
. l'animation saccadée dans le monde gentil de Ralph et Felix.
. les clins d'oeil à la Belle et la Bête et à Atlantide l'Empire perdu.
. la bande originale qui s'adapte à merveille aux différents univers de jeux-vidéos
. la voix de Dorothée Pousséo qui double Vanellope.
. les textures et les trouvailles dans le monde sucré de Sugar Rush ( l'artiste Lorelay Bové a fait un travail excellent sur le développement visuel de ce monde).

 Les Mondes de Ralph sort au cinéma en France le 5 décembre prochain et sera en avant-première tous les jours au Grand Rex sur Paris à partir du 21 novembre.
 Je vous invite à lire les critiques très détaillées sur The Art of Disney Animation et sur Chroniques Disney si vous souhaitez en apprendre bien davantage sur les origines du film et avoir tout simplement d'autres avis.
 Enfin, vous pouvez vous rendre sur le site officiel pour découvrir la bande-annonce et plus encore... ^^

7 commentaires:

duep a dit…

These are lovely! Its too bad they "glitched" out your lovely line-art of her cart! These are really great and you captured their looks and personalities perfectly!

Anonyme a dit…

un dessin animé qu'il ne faut pas rater :)
les illustrations sont magnifiques

Crystal a dit…

Superbe, tous ces dessins =)
J'ai également eu un attachement tout particulier pour Vanellope... Contente de voir que je ne suis pas la seule qui voit en ce personnage un hommage aux enfants (et plus grands) atteints d'autisme ou trouble du même genre...

veu a dit…

Tes dessins sont magnifique! ce que nous aimons dans ton style est l'idée qu'on semble voir un livre de notre enfance... c'est vraiment super! David, tu es un des meilleurs illustrateur que nous avons vu... tes dessins ont bcp de détails, ce sont trop trop beau!!!
Nous les aimons en version noir et blanc et aussi en couleurs...
très bien écrite la critique au film... nous irons le voir en decembre, ici en Italie Ralph va sortir le 20 de décembre, + ou -.
merci cher ami!

Miss.UnCoupDeCrayon a dit…

De superbes illustrations, encore une fois.
J'imagine que ça va donner un bon résultat ;)

J'aime beaucoup l'image "Training for Disney Publishing" : où on voit les personnages sous différentes postures. C'est génial^^

N'empêche, tout ça, ça donne envie d'aller voir le film...

Yasmine a dit…

Ca y est je l'ai vu en 3D sans lunettes 3D, ce qui a eu un tantinet le don de me gâcher le film. Mais malgré ca j'ai beaucoup aimé et je pense que ce Disney est un des plus originaux.
Merci pour tes dessins, j'adore ton style et bizarrement j'ai tout de suite pensé à toi quand j'ai vu Félix! ^.^

Anonyme a dit…

J'ai vu ce film génial !! Mais quand est-ce que tu as repéré des allusions à la Belle et la Bête et à Atlantide ?