dimanche 21 décembre 2008

Volt, Star malgré Lui, le nouveau Disney !


Ayant eu le privilège (merci Paul!! ;) ) d'assister à une projection-presse en avant-première du prochain Disney "Volt, Star malgré Lui" qui sortira sur nos écrans le 4 février prochain, et en bon fan de films d'animation qui se respecte, je me dois de faire mon petit topo sur ce nouveau long-métrage de la maison aux grandes oreilles que j'attendais avec impatience... comme d'habitude!


Je ne m'étalerai pas forcément beaucoup et je vous invite à aller lire les critiques fort bien construites de mes compères de visionage chez Disneypixar et chez Zuzudisney qui vous donneront sans nul doute l'envie d'assister à votre tour aux aventures de ce petit chien blanc fort attachant.


Pour ma part, il me tarde simplement de découvrir ce film en HD puis en 3D (Relief), ainsi qu'en version originale car j'ai découvert le film dans son intégralité en version française ; j'avoue que je craignais un peu par avance le choix du casting made in France, mais nulle déception à l'horizon avec pour mentions spéciales les hilarantes prestations d'Omar et Fred qui tout à tour, incarnent les délirants pigeons et autres matous qui jonchent çà et là certaines scènes dans le film.


Un petit plus également pour Marie Vincent qui double avec une efficacité redoutable la minette Mitaine et qui n'est pas sans rappeler une certaine Nounou d'Enfer nommée Fran Fine que la comédienne a doublée chez nous pendant tant d'années!


Un petit bémol cependant pour la chanson country qui marque une petite pause pendant le périple de nos 3 héros, qui dans la Vo est écrite et chantée par Jenny Lewis sous le titre "Barking to the Moon" et qui à mon sens joue sur la corde sensible du spectateur,mais qui en français passe davantage pour une chanson enfantine un brin "gnan-gnan" (le refrain qui me reste malgré tout en tête encore aujourd'hui : "Un chat,un chien et un rongeur...c'est le secret du Bonheur !" Sic!


Celà dit, cette dernière phrase n'est pas complètement fausse pour autant car on ressort de ce film vraiment heureux. L'histoire est simple mais tellement efficace et surtout attachante!
A l'instar de nombreux films d'animation qui font la part belle à un humour parfois un peu trop gras, Bolt (le titre original ,bien + percutant je trouve...) s'attache à nous livrer une jolie fable avec de vrais rebondissements et un soin particulier apporté à l'émotion qui monte crescendo,et çà, bah çà fait du bien à voir et à ressentir! Et c'est bien là la marque de fabrique des films Disney justement qui méritent vraiment qu'on s'y attarde (...de nouveau?).


L'humour est cependant bien présent sans être étouffant ou lourd et on rit de bon coeur.
Difficile également de vous parler de ce Bolt sans dévoiler des choses sur le film, ainsi je vous invite sincèrement à aller voir ce petit moment de bonheur sans prétention en salles en février prochain.


Disney a encore de bien belles choses à nous montrer et Bolt en est déjà une bien belle illustration,ornée d'une animation de grande qualité, de lumières et ambiances chaleureuses pour une 3D qui ne cesse d'évoluer et qui n'empêche pas d'incruster çà et là des décors peints à la main qui offrent à l'ensemble une palette riche et fraîchement colorée.


Le réalisme des textures (les pigeons ou les fourrures des animaux...) ne gêne aucunement dans le contraste qui s'offre avec les designs semi-réalistes des humains.
la partition de John Powell offre une variété musicale qui accompagne parfaitement chaque séquence et il faut bien avouer qu'on prend son pied dans les scènes de la série Tv dans laquelle jouent Bolt et Penny, hyper efficaces et super rythmées!


La thématique du film joue habilement sur une critique en filigrane du monde audiovisuel à Hollywood dans lequel même la jeune maîtresse de Bolt, Penny, y est une victime malgré elle.
Bolt, le petit toutou est confondant de naïveté et d'optimisme et on ne peut faire autrement que de s'attacher à lui et à sa quête de retrouver sa Penny.
Mais les vraies vedettes sont peut-être finalement ce petit hamster nommé Rhino, véritable geek au dévouement borné dont les finalement rares apparitions ne sont que plus délicieuses, et surtout à mon sens la chatte new-yorkaise abandonnée Mitaine, délicieusement cynique sans être rabat-joie et qui forme avec Bolt une amitié sincère et complèmentaire.


Mitaine, personnage féminin, avait d'emblée toute mon attention, et ce d'autant plus que je suis un amoureux des chats, mais il faut bien reconnaître objectivement que cette minette donne irrésistiblement envie qu'on l'adopte illico!

N'oubliez pas de rester jusqu'au délicieux générique de fin qui offre un petit aperçu de l'avenir de notre trio à poils, animé en 2D !

Je dis donc un grand bravo à l'équipe artistique et technique de ce 48ème long-métrage des studios Disney qui a dû travailler d'arrache-pied en moins de temps que ce qui n'est requis d'ordinaire sur ce type de production, et qui n'a pourtant pas entamé le coeur que les réalisateurs Byron Howard et Chris Williams y ont mis, tout autant que leur équipe et leurs proches (n'est-ce pas Sheppy?). ;)


Que les amoureux des dessins-animés et que les amoureux de nos petits animaux de compagnie n'hésitent donc surtout pas à découvrir sur grand écran le road-movie de ce p'tit cabot blanc attachant, de cet hamster jovial et de cette "tigresse" pas si blasée que çà pendant les prochaines vacances scolaires!!
En attendant et pour toujours en voir et savoir plus, vous pouvez surfer sur le site français dédié à Volt, fraîchement mis en ligne ici !
Notez également que le Art Book est déjà disponible en import à la boutique Album Comics sur Paris, Bd St Germain et que des livres fort inspirés graphiquement par Aurian Redson et Joe Moshier existent aux USA (dispos sur Amazon...) et bien évidemment, les Disney Store verront une multitude de peluches adorables des 3 bêbêtes et une jolie maquette du héros Bolt devrait être dispo chez GentleGiant au 1er trimestre 2009 (et dont je vous dévoile la version finale, différente de celle déjà visible sur le net).
Enfin, si tout celà ne vous convainc toujours pas et que vous ne jurez que par Pixar, il vous sera toujours possible de voir le court-métrage inédit "Tokyo Martin" inspiré du film Cars et projeté avant Volt !
J'en profite pour glisser des p'tits dessins que j'ai crobardés dont mes fameux Chibis...






Enfin, un énorme merci à Byron Howard pour m'avoir offert le privilège de vous faire partager ces images pour la plupart inédites dont il est également l'auteur graphique et qui sont donc la propriété de Disney.


Sorry to not translate into English this post but I just want to say that if you are looking for advices on Bolt, you will find a lot on the web that are particularly positive, then don't hesitate to go see the movie, especially during holidays which are the perfect time to discover a new Disney animated feature. I would also like to thank all my heart director Byron Howard for allowing me to publish his drawings! ;)

PLEASE DO NOT DOWNLOAD, IMAGES USED BY PERMISSION ONLY ! THANKS.

2 commentaires:

Shephard a dit…

We both laughed at "Le Super Wha"
:) Very nicely put together!
~S

veu a dit…

Merci bcp David pour ton commentaire sur le film et pour nous avoir montré ces fabuleux dessins preparatoirs pour le film!!! Byron est un grand artiste!!! Bravo à Byron!!!

Et tes dessins de Bolt et Mittens sont superbs!!! aussi la version chibie de ces personnages est merveilleuse!!!

Bravo David!!!