mercredi 1 août 2012

Rebelle au cinéma aujourd'hui : changez votre destin !


                                Chibis de Rebelle - Clic droit/nouvel onglet pour aggrandir. ^^

Un "p'tit" mot sur le nouveau Pixar qui sort enfin dans nos salles en ce 1er Août.
J'ai eu la chance d'assister il y a quelques semaines à une avant-première en VO et en 3D du film (Brave en VO) en présence du réalisateur Mark Andrews et de la productrice Katherine Sarafia.
Point de surprise pour moi après avoir travaillé sur un livre et quelques dessins pour le compte de Disney Publishing plusieurs mois auparavant, me privant ainsi longtemps à l'avance de quelque découverte concernant l'aspect visuel et l'histoire du film ( cf. mon post : http://davidgilson.blogspot.fr/2012/06/mes-illustrations-pour-rebelle-de-pixar.html ).
 Craignant tellement d'être ainsi déçu sur les qualités scénaristiques de Rebelle que je jugeais alors bancales, j'ai finalement été agréablement surpris, me laissant porter par le récit centré sur la relation mère-fille (ou enfant-parent), thématique fort bien dépeinte et dont l'issue m'a touché, là aussi plus que je ne l'aurais crû ( larmes obligent donc!).
 Malgré l'humour qui rappelle la patte Pixar et l'émotion qui n'égale pas toujours les meilleurs scènes de Wall-E, Toy Story 3 ou Là-Haut, je n'ai pas vraiment eu l'impression d'être dans un film Pixar mais plutôt dans un combiné Disney-Ghibli.
 Tout le monde loue le caractère rebelle de la rousse incendiaire, princesse de son état se rebiffant contre le protocole et refusant de se soumettre au mariage que sa mère cherche à lui imposer (étant elle-même soumise au protocole d'ailleurs!)...


C'est vite oublier les princesses Disney telles que Jasmine refusant d'épouser les hommes qu'on lui impose et qui "fait le mur", Pocahontas, ou encore Mulan dont le symbole féministe fût pourtant fort à la fin des années 90 ou encore la princesse Kida, guerrière agguérie... On préfère donc retenir les dessins rose-bonbon de certaines princesses disneyiennes rendues bling-bling pour vendre des produits dérivés ( il est à souligner d'ailleurs l'ironie de la chose en découvrant dans les disneystore moults jouets à l'éffigie de Merida supposée être une anti-princesse pourtant bien représentée dans des atours girly à souhait! Cherchez le paradoxe dans le discours de la firme Disney-Pixar!!)...
Peut-être que la seule différence entre la princesse made in Pixar et ses consoeurs disneyiennes est que, mise à part Mulan et certaines autres dont le but premier n'est pourtant pas nécéssairement de se dégôter un prince charmant pour exister ou s'affirmer, le caractère des héroines Disney est souvent transcendé par l'amour ressenti et porté à un mâle, alors que la motivation et la révélation du courage de Merida (et de sa mère!) sont portés par l'amour non pour un homme, mais pour leur famille.
 Pour revenir au film Rebelle, il est visuellement époustouflant à bien des niveaux (quel régal que la chevelure ébouriffante de l'héroine, véritable "personnage" principal!) mais offre un petit contraste étrange entre les designs cartoony des personnages et les décors quasi réalistes des superbes Highlands d'Ecosse.
La magie opère toutefois dans la scène d'ouverture et dans celle des petits feux-follets.
Quant au reste, je ne peux trop en dire sans dévoiler l'intrigue de la seconde moitié du film si ce n'est que celà rappelle inévitablement le Frère des Ours des studios Disney.
Un film à voir absolument, pour sa beauté visuelle incontestable et pour son message qui, je peux le comprendre, pourrait paraître un peu simple et frustrant au regard du potentiel qu'offrait a priori un tel paysage et la personnalité d'une Merida impétueuse.

14 commentaires:

Marie :) a dit…

Merci pour cette analyse si complète du film qui ne nous dévoile qu'à peine la trame. J'y vais ce matin, en espérant ne pas être déçue par cette princesse si charismatique. Eh oui c'est sûr une princesse comme Raiponce n'arrive qu'une fois. Mais j'ai quand même bon espoir pour la rouquine Merida :)
Quoi qu'il en soit merci de nous avoir fait découvrir cette jolie héroïne par l'exposition de ton merveilleux travail !
J'ai beaucoup aimé lire ton commentaire, très instructif (et bien écrit ce qui ne gâche rien ^x^ )

Marie :) a dit…

J'oubliais... Très jolie Chibie *w*

Yasmine a dit…

Ça c'est de la critique! ;)
Bon après moi aussi je porte beaucoup d'espoirs sur ce film (faut dire que ça fait longtemps que je l'attend) mais d'un autre coté, tout le monde est au courant que Pixar sait se renouveler, alors pas trop d'inquiétudes.

Anonyme a dit…

J'ai vu le film et je suis déçu :-( C'est joli mais loin des standards Pixar, on est plus proche des films de princesses Disney au 1er degré... c'est plat niveau histoire et c'est vite oublié sitôt terminé. Dommage.

Yasmine a dit…

(Plusieurs heures plus tard...)
Je me demandais aussi, combien de temps ce genre de dessin (Merida et la sorcière) prend à faire?

Shephard a dit…

For me, it was one of the most boring films Pixar has ever done. So many logic problems also. And I thought Merida was a very selfish and unlikable character. I liked her mom better than her! But I thought Merida's hair was lovely. :) I also didn't like that the bears and horse were SUPER REAL looking, while the humans were cartoony and (mostly) severe/ugly.

MadEye a dit…

Un mix Disney-Ghibli, c'est exactement ce que j'ai ressenti en voyant le film.
La sorcière en particulier est très miyazakienne.
Ce qui ne m'a pas empêché de l'aimer énormément (la séquence Touch the Sky m'a vraiment fait vibrer !), et l'histoire m'a particulièrement touché (ma relation avec ma mère étant très difficile explique peut-être cela).
En tout cas, j'ai trouvé les deux personnages féminins principaux très réussis et forts.
(et mention aux triplés qui sont juste excellents).

veu a dit…

Merci pour l'analyse, cher ami...
les décors du film semblent etre surprenant...
on a envie de voir le film, en Italie il faut attendre septembre...

Anonyme a dit…

completement d'accord avec ton analyse, film tres decevant mais techniquement magnifique. Une histoire plus Disney mais faiblement Pixar et je pense aussi que ce film signe la fin de l'age d'or de Pixar. Après CARS 2 et maintenant REBELLE puis MONSTERS 2 l'an prochain et NEMO 2, Pixar est desormais rentré dans le rang des autres studios avec des films qui doivent rapporter de l'argent. Dommage mais je me laisse penser qu'ils arriveront encore a nous surprendre mais plus tous les ans désormais.

Anonyme a dit…

comme je sais que tu es fan... voici les premieres images de FROZEN : http://perezhilton.com/2012-08-06-new-disney-princess-movie-frozen-the-snow-queen-kristen-bell-idina-menzel#shadowbox

un merci suffira :-D

Mysteryman.

David Gilson a dit…

Merci à tous pour vos commentaires.
@Yasmine : ce type de dessin me prend peut-être 2 heures au total, + ou -, difficile à dire. Le crayonné peut être rapide puis le scan et colorisation sur Photoshop.
@MadEye : oui, l'histoire m'a tout de même touché également pour les mêmes raisons que les tiennes...
@Shephard: ;) Sure the animals are a bit creepy and too realistic. merida is selfish, sure, but she acts as a typical teenage so that didn't bother me , except that she didn't do "brave" specific things after and at the end of the movie, she didn't grow up but her mother did! so Elinor was more interesting because she has changed at the end. So many illogical things right, but I wasn't bored like I was on Cars and Cars 2!!
@Mysteryman, merci donc mais je travaille pour Disney Publishing and ai régulièrement les visuels des films longtemps à l'avance quand je travaille pour eux, et ces images ne sont pas d'actualité car elles proviennent d'une ancienne version de la Reine des Neiges des studios Disney il y a plusieurs années, donc rien d'officiel. :)

gerald guerlais a dit…

Excellente analyse David ! Et venant de la part d'un spécialiste comme toi, je pense que cela a d'autant plus de valeur !

Anonyme a dit…

Bonsoir,
le film est super !
Je ne m'attendais pas à plus, mais il m'a suprise : je ne pensais le trouvais juste "bien", mais j'ai finalement adoré !
La description du film est vraiment bien expliquée. D'accord avec vous quand vous dites "visuellement époustouflant à bien des niveaux (quel régal que la chevelure ébouriffante de l'héroine, véritable "personnage" principal!) mais offre un petit contraste étrange entre les designs cartoony des personnages et les décors quasi réalistes des superbes Highlands d'Ecosse " oui, ça nous en met plien les yeux..!
Quand j'avais vu votre dessin la première fois, je me disais : apparemment, il y a une vieille sorcière, et le truc que Merida tient dans sa main, qu'est-ce que c'est..?
Maintenant, je le vois dessin autrement ^^' Je connais les personnages et l'histoire
Sinon, j'ajoute juste que, d'ailleurs, votre dessin est très joli.

Bonne soirée,
Mlle.Uncoupdecrayon

Eva a dit…

Y avait quelque chose aussi comme quoi le jour de la sortie du film l'entrée était gratuite pour les triplés!
(car les frères de Rebelle sont triplés)