mercredi 16 avril 2008

Horton ! enfin là, c'est Jo-Jo...


Ouf, séance de rattrapage hier soir en allant voir le dernier-né des studios BlueSky connus pour nous avoir pondu l'Age de Glace 1 et 2 (le 3 est en route) et Robots.
Ce film ,adapté d'un des livres du Dr Seuss, connu aux US pour son Grinch, son Chat Chapeauté et ses oeuvres azimutées, raconte l'histoire d'un éléphant optimiste vivant dans la jungle de Nool,qui ayant entendu un appel au secours sur une petite poussière dans les airs, décide de protéger celle-ci étant persuadé qu'il y existe un peuple miniature dessus. Le fait est que celà s'avère être vrai puisqu'y vivent les Zous dont le maire parviendra à entrer en contact avec le pachyderme.
Horton décidant de protéger coûte que coûte tout ce petit univers invisible à ses concitoyens de la forêt,va se mettre ces derniers à dos et provoquer leur intolérance face à cette invisible lubie...
Tout le scénario du film est assez prévisible en fait,mais on peut vraiment souligner le fait que cette petite fable aux designs et aux univers décalés aborde des thèmes socios-politiques voire philosophiques par moments et même poétiques dans certaines scènes.
La morale est simple et sauve à la fin bien entendu,mais une pointe de cynisme est également bienvenue dans les dernières paroles chantées du héros protecteur.
La question de l'infiniment petit et l'infiniment grand est plaisante (d'autant qu'elle m'a toujours angoissé! hem) et l'intolérance face à l'imagination et la foi bien démontrée à travers le personnage de Madame Kangourou. Et que dire de la stupidité des habitants prêts à retourner leur veste au moindre argument!!
Côté visuel, BlueSky se hisse vraiment au niveau de ses confrères avec une animation fluide en 3D assez impressionnante (c'est fou ce qu'ils arrivent à faire avec le corps de l'éléphant!) et surtout des textures superbes qu'on a souvent envie de caresser comme les Zous tout de fine fourrure vêtus!
Quant à Vlad,le vautour , il m'a scotché avec ses grandes ailes noires! Ce perso est superbe et toutes ses plumes sont impressionnantes.
Ma préférence va cependant au personnage de Jo-Jo, le fils du maire des Zous à l'allure Tim Burtonesque dont on devine bien l'évolution dans le film.
Enfin,mentions spéciales à la p'tite bestiole affreuse qui rêve d'un univers où les poneys bouffent des arc-en-ciel et font caca des papillons et aussi à la séquence en 2D animée par le studio House of Cool, véritable hommage délirant aux cartoons et aux mangas, génial!
A voir donc!!

1 commentaire:

veu a dit…

Ton commentaire pour ce film nous a rendu curieux! nous devons aller le voir!